Caché parmi les sommets de la Serra de Rubió, parmi les géants modernes, vous trouverez l’un des joyaux gothiques d’Anoia.

Le château de Rubió est niché entre les anciens châteaux de Maçana et d’Ardesa, mais ce dernier, déjà au XIe siècle, est trop exposé.

Rubió devient un endroit parfait, non seulement pour contrôler la plaine de Rubió, le bassin d’Òdena et la Segarra, mais aussi le passage millénaire de l’ancien chemin de terre qui relie le Baix Llobregat à la Segarra calafina, une étape flanquée de dolmens mégalithiques.

Dans l’orbite des Cardonas, les castlans de Rubió se succèdent parmi les grandes lignées d’Anoia : Claramunt, Calders, Castellolí… Ils ont tous joué un rôle, mais peut-être le plus important était celui d’une femme : Francesca de Timor, qui a laissé une marque indélébile que vous ne pouvez découvrir que dans l’église fortifiée de Santa Maria.

Et vous pouvez le faire tous les 4èmes dimanches du mois à partir de 12h00 et aussi en visites organisées.

 

À partir de 3,00 €

A prendre en compte lors de la préparation de la visite

  • Accès et circulation : facile, avec dénivelé.
  • Vêtements et chaussures : confortables, chaussures sans talons. (chapeau en été)
  • Barrières architecturales : parcours urbain. Marches et escaliers pour accéder au clocher.